Devenir photographe pro - 1 - Plutôt que plombier ?

Depuis l'âge de 10 ans avec un appareil dans la main, mais s'apercevoir qu'on ne progresse plus. Chercher sur internet mais vraiment besoin d'un coup de pouce. Alors s'inscrire à des cours par correspondance pour un an. Et les faire durer trois ans. A la fin, demander trois mois supplémentaires pour faire un stage et pour finir le dernier devoir (le 35ème). Ne jamais faire le dernier devoir. Mais être diplômée tout de même :) Avoir beaucoup progressé grâce au cours, mais s'apercevoir que ça ne sert à rien, d'être diplômée, dans le milieu, pour devenir photographe pro... mais c'est pas grave, c'était vachement utile quand même... si, si, on apprend plein de trucs :)

Ça, c'était mon histoire.

Et vous, que devez-vous faire ?

Vous pouvez choisir le parcours que vous voulez. La loi n'oblige pas un-e photographe qui vend ses prestations ou ses oeuvres à être diplômé-e (contrairement à un-e plombier).

Alors, autodidacte, internet, cours privé, cursus officiel ?

Je recommande d'écouter votre ... ressenti. Chaque choix peux mener à la perfection ou l'imperfection. Chaque choix à ses limites ou ses ouvertures.

Autodidacte avec ou sans internet ?

Vous permet d'approfondir le sujet du moment que vous traitez, de nombreux blogs de photographes très bien vous conseillent.

Cours privé ou cursus officiel ?

Vous donne un cadre, une direction, une progression bien définie.

Ce qui est donc important de comprendre, c'est la différence entre Plombier et photographe : L'aspect artistique

Je ne cite pas le boulanger car lui aussi peut essayer de vendre des belles choses... en même temps, le plombier peut aussi faire de belles tuyauteries me direz-vous.

Enfin, le photographe beaucoup plus :)

Oh ! La belle tuyauterie !

Posts Récents
Rechercher par Tags
Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon
  • Instagram - White Circle
  • Flickr Social Icon